12187

Titre:
Système aquifère d’Iullemeden. Mali – Niger – Nigeria. Tome V. Suivi-évaluation des aquifères transfrontaliers = Iullemeden Aquifer System. Mali – Niger – Nigeria. Volume V. Monitoring and evaluation of transboundary risks
Localisation:
CRD-OMVS
Numéro accession:
12187
Collation:
39 p., tabl., fig., bibl.
ISBN:
978-9973-856-44-9
Note supplémentaire:
Le Système Aquifère d’Iullemeden est publié en cinq tomes. Tome I (Analyse diagnostique transfrontalière), Tome II (Base de données commune), Tome III (Modèle hydrogéologique), Tome IV (Gestion participative des risques transfrontaliers)
Résumé:
L’étude des risques hydrogéologiques du Système aquifère d’Iullemeden (SAI) partagé par le Mali, le Niger et le Nigeria a doté les pays d’acquis incontournables pour une gestion concertée de la ressource. Il s’agit du renforcement de leurs capacités et la mise à leur disposition d’outils communs: une base de données, un système d’information géographique et un modèle mathématique. Les pays ont adopté la création et la mise en place d’un mécanisme de concertation pour pérenniser les acquis et ouvrer pour une gestion intégrée, concertée et durable des ressources en eau du SAI. Après l’actualisation des connaissances sur le système, il est nécessaire de mettre en place un réseau de suivi des aquifères. Cependant, il n’existe pas encore de réseau piézométrique de référence à l’échelle de l’ensemble du bassin qui permet de suivre et d’évaluer les ressources en eau transfrontalière sur le double plan quantitatif et qualitatif, d’alerter les décideurs pour maîtriser et réduire les risques ou des impacts transfrontaliers sur leurs ressources communes. Le présent document est un guide méthodologique destiné aux responsables chargés de la gestion des ressources en eau en vue de mettre en place le(s) réseau(x) de suivi et d’évaluation des aquifères transfrontaliers du SAI qui contribueront à renforcer la coopération entre les pays exploitant conjointement la ressource. Il est fortement inspiré de la méthodologie développée par la Commission économique européenne (CEE) sur les stratégies pour le suivi et l’évaluation des eaux souterraines transfrontalières. Il s’appuie également sur des expériences et leçons tirées de l’étude menée par l’OSS sur le Système aquifère du Sahara septentrional partagé par l’Algérie, la Libye et la Tunisie. L’approche et les étapes à franchir pour suivre et évaluer les eaux souterraines des aquifères transfrontaliers y est largement développé.
Téléchargement du fichier:
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 0
  • 3
  • 16 289
  • 87 298
  • 137 286
  • 17