12192

Titre:
Cartographie, évaluation et gestion des ressources en eau transfrontalières dans la sous-région IGAD : volume V. Composante modélisation des ressources en eau = Mapping assessment and management of transboundary water resources in the IGAD Sub-region project. Volume V. Water resources modeling component. Transboundary water resources assessment in the IGAD Sub-Region
Localisation:
CRD-OMVS
Numéro accession:
12192
Code projet:
IGAD Sub-Regional Project
Collation:
31 p., tabl., fig., bibl.
ISBN:
978-9973-856-68-5
Note supplémentaire:
La cartographie, évaluation et gestion des ressources en eau transfrontalières dans la sous-région IGAD est publiée en six tomes. Tome I (Institutional framework component), Tome II (Socioeconomic component), Tome III (Environmental component), Tome IV (GIS / Data base component), Tome 6 (IWRM component)
Résumé:
La section modélisation des ressources en eau a conceptualisé et développé un modèle hydrologique pour l’évaluation des ressources en eau des bassins transfrontaliers identifiés dans la région de l’IGAD. Malgré le manque de données (données météorologiques, débits journaliers, etc.) qui ont limité le calage du modèle, plusieurs tentatives ont été menées pour assurer une estimation efficace des ressources en eau pour les bassins de l’IGAD. L’évaluation de la performance hydrologique du modèle SWAT à un pas de temps journalier / mensuel pour les bassins de l’IGAD a fait face à de grands défis dans la base de données, en particulier concernant les observations journalières – un certain nombre d’observations sont manquantes. Le calage du modèle requiert la disponibilité des données d’écoulements fiables pour les grands fleuves dans les bassins en termes à la fois temporelle et spatiale. Ces données n’étaient pas disponibles pour l’étude actuelle. Par conséquent, l’étude a utilisé les données disponibles provenant d’autres sources qui sont éparses et pas exemptes d’erreurs. Par ailleurs, le modèle a permis de mieux comprendre la réponse hydrologique de plusieurs bassins versants de l’IGAD et l’utilisation potentielle de la ressource. Une étude de sensibilité simple a permis de réduire le défi lié au calage. La modélisation des ressources en eau des Six (6) bassins fluviaux transfrontaliers identifiés (Danakil, Gash-Baraka, Turkana-Omo, Ayesha, Juba-Shebelle et Ogaden) représentent une première tentative de modélisation compréhensive de leurs ressources en eau dans la sous-région IGAD. Pour la plupart des bassins, l’estimation des ressources en eau annuelles disponibles ont été en bon accord avec les résultats d’autres études. Ainsi, de telles estimations pour tous les bassins ont besoins d’investigations supplémentaires avant de pouvoir être utilisé comme base de prise de décisions sur les bassins. Il y a besoin de collecter des données supplémentaires auprès des pays membres dès que le mécanisme de partage des données est mis en place. Le modèle a évalué les ressources en eau disponibles pour les bassins transfrontaliers de l’IGAD à 182,8 km3 (111,3 km3 pour les eaux de surface et 71,5 km3 pour les eaux souterraines). Des données supplémentaires, en particulier, des débits journaliers à plusieurs endroits du bassin, sont nécessaires pour améliorer les simulations des ressources en eau.
Téléchargement du fichier:
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 0
  • 80
  • 3 593
  • 28 761
  • 60 026
  • 2