14441 – Etude d’actualisation du plan d’alerte dans le bassin du fleuve Sénégal : Rapport final

Résumé : L’analyse des séries de variables hydro climatiques (pluies, débits, ETP) incontournable pour la détermination des débits de projets indispensables aux problèmes de dimensionnement des ouvrages et aménagements hydrauliques. Ces séries contiennent des informations sur l’évolution climatique et sur les modifications des régimes hydrologiques induites par ces aménagements. Les observations contenues dans ces séries doivent obéir à deux propriétés de base : indépendance, homogénéité. Ces propriétés sont vérifiées à l’aide de tests statistiques. Dans ce présent mémoire, les séries de modules et de débits moyens mensuels aux stations de Dakka Saïdou, Bafing Makana, Gourbassi, Oualia, Manantali, Kayes et Bakel ont été constituées. Les deux premières stations sont situées en amont du barrage de Manantali, les deux suivantes sur les affluents non contrôlés (la Falémé et le Bakoye) et les trois dernières en aval du barrage. Les dix lois (Fuites, normale, Gauss, Gumbul, Galton, Pearson 3 Pearson 5, Frechet, Polya, WRSUSA et Goodrich) ont été ajustées à l’ensemble des séries, à l’échelle annuelle. Les tests de Chi Deux et de Kolmogorv Smirnov rejettent l’hypothèse de normalité pour toutes les stations, à l’exception de celle de Manantali. L’évolution annuelle de ces observations, ainsi que celle des variables centrées et réduites qui en découlent sur la période de référence 1961-2006 pour les stations retenues à l’exception de Manantali (série trop courte) a été examinée. Les tests statistiques d’indépendance (autocorrélogrammè, coefficient d’autocorrélation d’ordre 1, test des rangs de Kendall, et d’homogénéité (Pettit, Buishand, ellipse de contrôle, statistique bayésienne de Lee et Héghinian, procédure de segmentation des séries de Hubert) ont ensuite été appliqués à l’ensemble de ces séries. Le test de Student et le test F de Fisher ont été appliqués de part et d’autre du barrage. Une bonne partie des tests est disponible dans le logiciel KHRONOSTAT via le net. Les tests d’homogénéité rejettent, à l’échelle annuelle, l’hypothèse nulle de série homogène pour toutes les stations, sauf pour celle de Manantali dont la série est relativement courte. La rupture correspond ici au changement climatique. A l’échelle mensuelle, l’hypothèse nulle est rejetée par la plupart des tests d’homogénéité et pour l’ensemble des stations, à l’exception de quelques mois. Cependant, dans ce dernier cas, la rupture dans les séries se produit avant ou après la mise en service du barrage, selon que la station soit située en amont ou en aval de celui-ci. Les tests d’indépendance indiquent dans la plupart des cas, une absence de tendance et de persistance de type markovienne dans les séries, aussi bien à l’échelle mensuelle qu’annuelle. (Résumé d’Auteur)
 
 
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 1
  • 5
  • 16 285
  • 183 955
  • 375 890
  • 71