14443 – La gestion Transfrontalière de la Ressource Eau dans le cadre de l’OMVS

 

Résumé : La gestion transfrontalière de ce fleuve par l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal est l’aboutissement d’une longue série de tentatives qui remonte à l’époque coloniale et se poursuit après l’indépendance des Etats riverains. Les premières mesures remontent en 1802 avec la publication du plan de colonisation agricole du bassin du Fleuve Sénégal corrigé et revu en 1822 pour faire l’objet d’une expérimentation avec le jardin d’essai de Richard-Toll dans le delta du Fleuve Sénégal. Et les premières études complètes sur les conditions hydrographiques du Fleuve Sénégal seront menées de 1892 à 1908. Les premières études concernant l’aménagement du Fleuve Sénégal furent entreprises entre 1925 et 1930 sous la conduite de l’Union hydroélectrique Africaine, puis sous les directions de la Mission d’aménagement du Sénégal (MAS) en 1935 et de l’Organisation des Etats Riverains du Sénégal (OERS) en 1968. En 1972 fut créée l’OMVS avec le Mali, la Mauritanie, préoccupés par leurs situations de pays sous-développés et animés d’une volonté de s’unir afin d’instaurer la paix gage d’un développement véritable et jeter les bases d’une coopération solide autour de l’aménagement du Fleuve Sénégal. La Guinée réintègre l’OMVS en après l’avoir quittée en 1971 avec l’éclatement de l’OERS. Après cela, l’OMVS s’est attelée à l’élaboration et à l’exécution de politiques communes tournées essentiellement vers la mise en valeur, la coopération et la protection de l’environnement autour du fleuve Sénégal. L’intérêt de ce sujet réside dans le fait que la plupart des cours d’eau internationaux font l’objet d’une gestion commune dans le cadre d’organismes de bassins comparables à l’OMVS. Ainsi, dans le souci de bien cerner ce sujet, un accent particulier a été mis d’abord sur le cadre juridique et institutionnel de l’OMVS dans la première partie de ce travail, avant d’aborder les politiques de gestion élaborées par l’OMVS (2ème partie) pour une maîtrise totale de l’eau du fleuve Sénégal.

14443_La gestion Transfrontaliere de la Ressource Eau dans le cadre de l’OMVS

Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 1
  • 965
  • 9 494
  • 114 345
  • 167 044
  • 24