14511

Titre : Etude de caractérisation de la pêche continentale et de la Pisciculture dans les Préfectures de Mamou, Dalaba, Labé, Tougué, Dabola, Dinguiraye et Siguiri en République de Guinée : rapport final
Localisation : CRD-OMVS
Numéro accession : 14511
Collectivité auteur : Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal
                                           PGIRE II
Ville édition : Dakar, Sénégal
Date édition : 2016
Editeur : WEST AFRICAN CONSULTANTS (WAC)
Code projet : PGIRE II
Collation : 169 p., tabl., graph.
Résumé : Dans la partie guinéenne du Bassin du Fleuve Sénégal, la pêche continentale est encore marquée par son caractère traditionnel et artisanal. Elle est considérée comme une activité complémentaire à l’agriculture et à l’élevage. La pisciculture, quant à elle, est dans sa phase expérimentale. Mais en raison de l’importance du potentiel halieutique du bassin et de la place du sous-secteur dans la couverture des besoins en protéines des populations, l’OMVS et ses partenaires entendent apporter un appui au Gouvernement Guinéen pour la promotion et le développement de la pêche continentale et de la pisciculture. Ainsi, cette étude relative à la caractérisation de la pêche et de la pisciculture dans la partie guinéenne du bassin du fleuve Sénégal, vise les objectifs suivants : i) la réalisation d’un diagnostic participatif du secteur de la pêche continentale et de la pisciculture notamment de la capture jusqu’à la consommation en passant par la conservation, la transformation, le transport et la commercialisation du poisson au niveau des préfectures de Mamou, Dalaba, Labé, Tougué, Dinguiraye, Dabola et Siguiri ; ii) la caractérisation des communautés de pêcheurs et autres acteurs (ONG, hommes et femmes) intervenant dans la filière pêche continentale et pisciculture et iii) la fourniture des informations sur les principaux étangs, mares et plans d’eau en vue du développement de la pisciculture. Le rapport, structuré en six chapitres, traite dans les deux premiers chapitres du contexte général de la pêche en guinée, du cadre institutionnel et légal de la pêche continentale et de la pisciculture. Dans le troisième, il décrit la zone d’étude. Le quatrième est consacré aux résultats de l’étude, tandis que les cinquième et sixième chapitres portent sur la conclusion et les recommandations pour une meilleure promotion de la pêche et de la pisciculture dans la partie guinéenne du bassin du fleuve Sénégal.
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 0
  • 22
  • 16 179
  • 182 902
  • 374 274
  • 43