14510

Titre : Etude de caractérisation de la pêche traditionnelle et de l’aquaculture dans la région de Kayes : cercles de Kayes, Kita, Kenièba, Bafoulabe Et Yelimane, République du Mali
Localisation : CRD-OMVS
Numéro accession : 14510
Collectivité auteur : Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal
                                           PGIRE II
Ville édition : Dakar, Sénégal
Date édition : 2016
Editeur : Agence Malienne pour le Développement de l’Aquaculture ADAM Sarl
Code projet : PGIRE II
Collation : 161 p., tabl.
Résumé : La pêche artisanale joue un important rôle dans le développement économique du Mali de par sa contribution au PIB (4%) et son rôle socio – culturel et économique. Le Mali, avec un important potentiel en ressources en eau, la pêche contribue à la sécurité alimentaire, à la création d’emplois et à la lutte contre la pauvreté. Dans la perspective de disposer de données et d’informations fiables sur le secteur de la pêche aux fins du développement et de la promotion de la pêche et de la pisciculture, l’Organisation de Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) et la Direction Nationale de la Pêche à travers le projet PGIRE II, ont commandité l’étude de caractérisation de la pêche traditionnelle et de l’aquaculture dans la région de Kayes (spécifiquement dans les cercles de Kayes, Kita, Kenièba, Bafoulabe Et Yelimane). L’objectif général de l’étude est la réalisation d’un diagnostic participatif du secteur de la pêche, de l’aquaculture, des communautés de pêcheurs et d’autres acteurs (ONG, hommes et femmes) intervenant dans la filière pêche et aquaculture dans les nouveaux sites de pêche de Kayes et Bafoulabe et dans les cercles de Kita, de Kenieba et de Yelimane. Après une présentation de ces zones de pêche largement affectées par les effets du changement climatique, marqués par la diminution de l’espace halieutique et de l’hydrologie des cours d’eau, la baisse du rendement économique de la filière, l’étude s’attèle à une description des caractéristiques bioécologiques et socioéconomiques des cercles étudiés et passe dans le chapitre IV à une analyse de l’activité pêche à travers l’organisation socio-professionnelle de la pêche. Sur la base des informations analysées, une série de contraintes sont dégagées et un programme d’action pour l’amélioration de la pêche et de l’aquaculture a été formulé.
Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 0
  • 993
  • 12 939
  • 117 871
  • 170 875
  • 23