15051 – Rapport d’état des lieux et bilan des méthodes de lutte contre le typha : Version finale

Résumé : Ce rapport présente une étude sur l’évaluation des besoins pour le contrôle du Typha dans le delta du fleuve au Sénégal et en Mauritanie. Il aborde les méthodes de lutte contre le Typha, les connaissances sur la plante, ses impacts sur l’environnement, ainsi que les méthodes de contrôle et d’élimination mécanique. Le document explore également les techniques de salinisation, le curage des canaux, la poldérisation et d’autres aspects liés à la gestion intégrée des ressources en eau. Selon l’étude présentée dans le rapport, le cycle de croissance du Typha domingensis dure environ 12 mois, avec des phases de croissance végétative, de floraison et de fructification-maturation. Le Typha est une plante herbacée vivace à rhizomes qui résiste bien et a des impacts négatifs sur l’environnement, tels que la réduction de la biodiversité, la raréfaction de la faune et de la flore aquatique, ainsi que des conséquences sur le bilan hydrique et la santé humaine. Les enseignements tirés de la méthode de zonage socio-écologique participatif dans les communes de Ronkh au Sénégal et de Rosso en Mauritanie pour la gestion du Typha dans le delta du fleuve comprennent la nécessité de comprendre la répartition spatiale du Typha dans différentes zones agro-écologiques, d’identifier les priorités de contrôle du Typha, et d’impliquer activement les acteurs locaux dans la définition des zones envahies par le Typha et des actions de contrôle à entreprendre.

N 15051_Rapport d’état des lieux et bilan des

Share on print
Imprimer
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Réseaux Sociaux
Abonnez-vous à notre newsletter
Statistiques
  • 0
  • 124
  • 12 960
  • 190 327
  • 417 484
  • 39